Etats-Unis : Karine Jean-Pierre devient la première femme noire et la première lesbienne porte-parole de la Maison Blanche

Elle remplacera Jen Psaki, dont elle était jusqu'ici l'adjointe, à partir du 13 mai, selon un communiqué de la Maison Blanche.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Karine Jean-Pierre s'adresse à des journalistes à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 14 février 2022. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)

Un nouveau visage et un profil inédit. Le président américain Joe Biden a choisi Karine Jean-Pierre comme prochaine porte-parole de la Maison Blanche. C'est la première fois que ce poste très exposé est attribué à une femme noire, et à une lesbienne. Elle succèdera à Jen Psaki à partir du 13 mai, selon un communiqué de la Maison Blanche. Karine Jean-Pierre, 44 ans, était jusqu'ici la porte-parole adjointe de l'administration Biden, la "numéro 2" de Jen Psaki.

"En 2016, alors porte-parole nationale de l'organisation MoveOn, elle avait déclaré : 'Je suis tout ce que Donald Trump déteste : femme, noire, gay et maman'", relate France 24. Fille de parents nés en Haïti, Karine Jean-Pierre a vu le jour en Martinique et est arrivée aux Etats-Unis à l'âge de 5 ans. 

Après des études à la prestigieuse université de Columbia, à New York, celle qui est aujourd'hui mariée à une journaliste de CNN a passé plusieurs années dans l'activisme, puis a participé à la campagne de Barack Obama en 2008. Elle l'a alors suivi à la Maison Blanche, rapporte RFI, et y a occupé divers postes. Pendant la dernière primaire démocrate, cette mère d’une petite fille de 7 ans, qu'elle a adoptée, a été la directrice de campagne de Kamala Harris, l'actuelle vice-présidente américaine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Joe Biden

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.