Inflation Reduction Act : les emplois américains ne se feront "pas aux dépens de ce qu’il se passe en Europe", assure Antony Blinken

Publié Mis à jour
Inflation Reduction Act : les emplois américains ne se feront « pas aux dépens de ce qu’il se passe en Europe », assure Antony Blinken
Article rédigé par
T. Sotto - France 2
France Télévisions
Antony Blinken, secrétaire d'État des États-Unis, est l’invité des "4 Vérités" de France 2, vendredi 2 décembre.

Emmanuel Macron est en visite d’État aux États-Unis. Sur l’économie, Washington se montre protectionniste avec l’Inflation Reduction Act. Est-il possible de négocier ? "Il y a eu une très bonne conversation entre les deux présidents. Nous avons les mêmes buts : nous voulons tous les deux faire face au défi du climat. Pour cela, entre autres, il faut investir dans les nouvelles technologies et dans l’énergie favorable à gérer ce défi", précise Antony Blinken, secrétaire d'État des États-Unis, invité des "4 Vérités" de France 2, vendredi 2 décembre.

Inflation Reduction Act : "Un travail avec l’UE pour bien synchroniser nos approches"

Quel serait alors l’objectif américain ? "Nous voulons le faire de façon à ce que se créent des emplois. […] Des emplois ici, mais pas aux dépens de ce qu’il se passe en Europe. Les deux présidents se sont mis d’accord pour un travail avec l’Union européenne pour bien synchroniser nos approches", confie le secrétaire d'État des États-Unis.

La guerre en Ukraine peut-elle s’arrêter ? "Cela dépend entièrement des décisions prises à Moscou par le président Vladimir Poutine", assure Antony Blinken. Faut-il revenir aux frontières du 24 février ? "C’est la décision de l’Ukraine", ajoute-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.