Feu à Los Angeles : les pompiers craignent le retour du vent

À Los Angeles, le feu a été maîtrisé. Mais les pompiers craignent, mercredi 30 octobre, le retour du vent : il pourrait considérablement compliquer la situation.

france 2

"La bataille au nord-ouest de Los Angeles est gagnée. Si de nombreuses collines sont parties en fumée, la situation est maîtrisée, il n'y a plus que quelques équipes de pompiers qui éteignent les dernières flammes", explique Loïc de la Mornais, journaliste de France Télévisions, sur place à Los Angeles. "Mais cela ne veut pas dire que le danger est passé, toutes ces routes sont encore intégralement fermées à la circulation, il y a encore des dizaines de milliers d'habitants qui sont évacués de manière obligatoire".

Le vent de retour

Si la zone est encore interdite d'accès, c'est parce que le vent va revenir. "Le maire de Los Angeles a annoncé que c'est à nouveau une journée très dangereuse qui pourrait rallumer des incendies, à Los Angeles, mais aussi dans le nord de l'État de Californie", explique le journaliste. 4  500 pompiers sont encore sur place pour tenter de maîtriser le dévastateur Kincade fire, qui a déjà ravagé l'équivalent de deux fois la ville de San Francisco.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les pompiers luttent contre un incendie près de Los Angeles, en Californie (Etats-Unis), le 21 octobre 2019.
Les pompiers luttent contre un incendie près de Los Angeles, en Californie (Etats-Unis), le 21 octobre 2019. (MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)