États-Unis : menacée par les incendies, la ville de Malibu évacuée

Les incendies survenus en Californie (États-Unis) ces derniers jours ont déjà fait 25 morts. Où en est-on dimanche 11 novembre ?

Voir la vidéo

Dans les collines au-dessus de Malibu (Californie, États-Unis), le feu continue d'avaler la forêt. Ce sont des arbustes et des broussailles qui se consument. Il y a, éparpillés, des dizaines de petits foyers plus ou moins actifs. Il faut suivre les pompiers et serpenter avec eux dans les sentiers pour arriver jusqu'aux flammes. Les pompiers doivent économiser leurs forces pour sauver les maisons. Toutes les habitations sur des kilomètres ont été évacuées. Amy Muss a vu passer les flammes tout près de chez elle. Dans son quartier, une maison est partie en cendres. Certains voisins ont évacué en urgence sans savoir s'ils retrouveraient leur habitation.

13 000 habitants évacués

Au petit matin, un halo de fumée enveloppe Malibu. Des champs de cendres le long de la rue principale. Le feu a léché les maisons. Les policiers empêchent quiconque de passer. Les fumées ont poussé les habitants vers la plage. Toute la nuit du samedi 10 au dimanche 11 novembre, les collines ont brûlé. Le vent est tombé, du coup les avions en profitent pour tenter d'éteindre les foyers. Le vent devrait reprendre dans les heures qui viennent. En duplex sur place, la journaliste Agnès Vahramian témoigne d'une "ville fantôme". "Les 13 000 habitants ont dû partir et les quelques voitures qui passent sont celles des pompiers, du shérif et des irréductibles qui n'ont pas voulu quitter leurs habitations", indique-t-elle.

Des incendies en Californie (Etats-Unis), le 30 juillet 2018.
Des incendies en Californie (Etats-Unis), le 30 juillet 2018. (JOSH EDELSON / AFP)