Etats-Unis : le plus vaste incendie de l'année continue de progresser en Californie

Baptisé "McKinney", il a détruit plus de 20 638 hectares de la forêt nationale de Klamath, près de la ville de Yreka, dans le nord de la Californie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une femme dans le jardin de sa maison, à Klamath (Californie) alors que l'incendie baptisé "McKinney" fait rage, le 30 juillet 2022. (NOAH BERGER / AP / SIPA)

Un incendie, le plus vaste depuis le début de l'année en Californie, progressait à travers les régions arides de l'Etat de l'ouest américain, dimanche 31 juillet. Attisé par des vents forts, l'incendie, baptisé "McKinney", a détruit plus de 20 638 hectares de la forêt nationale de Klamath, près de la ville de Yreka, dans le nord de la Californie.

Le gouverneur de l'Etat, Gavin Newsom, a déclaré samedi l'état d'urgence, expliquant que le brasier avait "détruit des maisons" et "menacé des infrastructures essentielles" depuis son déclenchement vendredi. L'incendie s'est "intensifié et répandu en raison de combustibles secs, de conditions de sécheresse extrême, des hautes températures, des vents ainsi que des orages", écrit-il dans un communiqué.

Plus de 2 000 résidents ont été priés d'évacuer, principalement dans le comté de Siskiyou. "Les habitants des zones environnantes doivent être prêts à partir si nécessaire. S'il vous plaît, n'hésitez pas à évacuer", prévient le shérif du comté sur Twitter. Près de 650 personnes intervenaient dimanche pour éteindre le feu. Fin juillet, l'incendie californien appelé "Oak Fire" avait détruit des milliers d'hectares.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies en Californie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.