Etats-Unis : le "Dixie Fire" devient le troisième plus grand incendie de l'histoire de la Californie

Ce feu de forêt a réduit en cendres 170 000 hectares dans le nord de l'Etat depuis la mi-juillet.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une maison dévorée par les flammes du "Dixie Fire" à Greenville, en Californie (Etats-Unis), le 5 août 2021. (JOSH EDELSON / AFP)

Le "Dixie Fire", gigantesque feu de forêt qui ravage le nord de la Californie (Etats-Unis), n'en finit pas de s'étendre. Il est devenu vendredi 6 août le troisième plus vaste incendie de l'histoire de l'Etat, dont la vulnérabilité à ce type de catastrophes s'accroît avec le dérèglement climatique.

Ce sont désormais au moins 175 000 hectares qui sont partis en fumée depuis le début de ce sinistre, mi-juillet. Les autorités craignent que le brasier soit alimenté par des rafales de vent. "Cet incendie n'est pas terminé", a alerté un shérif local vendredi. "Si ce panache de fumée se dirige un tant soit peu vers vous, vous devez vous préparer. Où que souffle le vent, c'est là que [le feu] ira."

Plus de 5 000 pompiers déployés

Les flammes ont notamment détruit Greenville, petite commune de 800 habitants. Personne n'a été blessé. Plus de 5 000 pompiers sont déployés pour combattre l'incendie.

La sécheresse prolongée, dont les scientifiques estiment qu'elle est liée au changement climatique, a rendu l'ouest des Etats-Unis particulièrement vulnérable à ces feux très destructeurs. Les flammes du "Dixie Fire" ont pris une telle ampleur qu'elles génèrent leur propre micro-climat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies en Californie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.