États-Unis : le gigantesque incendie Dixie Fire a ravagé la ville de Greenville

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
États-Unis : le gigantesque incendie Dixie Fire a ravagé la ville de Greenville
France 2
Article rédigé par
N. Fleury, C. Apiou - France 2
France Télévisions

Le village de Greenville, en Californie (États-Unis) a été complètement ravagé par le gigantesque incendie Dixie Fire, qui continue de se propager, vendredi 6 août. 

Un bâtiment dévasté, des carcasses de voitures encore brûlantes... La commune de Greenville, en Californie (États-Unis), a été engloutie par les flammes de l'incendie "Dixie Fire", dans la nuit de mercredi 4 au jeudi 5 août. Dans ce paysage apocalyptique, de nombreuses maisons ont été entièrement détruites. De ces bâtisses, il ne reste plus que les façades. Les lampadaires ont fondu sous la chaleur, et une église a été totalement réduite en cendres.

L'un des plus violents incendies de l'histoire de la Californie

Les 800 habitants ont tout juste eu le temps d'évacuer. En seulement quelques heures, les flammes ont ravagé la ville, attisées par le vent et les fortes températures. À présent, les pelleteuses commencent à peine à évacuer les gravats. Cet incendie est l'un des plus importants de l'histoire de la Californie, et il continue de s'étendre, vendredi 6 août. Pour l'heure, il n'a toutefois fait aucune victime.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.