États-Unis : la Californie brûle toujours et demande de l’aide

La Californie (États-Unis) a vu 127 000 hectares de sa végétation et 560 bâtiments partir en fumée à cause des fortes chaleurs et des orages. Plus de 100 000 personnes ont évacué leur domicile et cinq ont péri.

FRANCEINFO

C’est le deuxième incendie le plus dévastateur de l’histoire de la Californie (États-Unis). 127 000 hectares ont été détruits en moins d’une semaine, soit douze fois la taille de Paris. En cause : la sécheresse et ces dizaines de milliers d’éclairs qui se sont abattus sur un État qui bat des records de chaleur. Malgré la mobilisation de 1 400 pompiers, le feu continue de progresser comme au nord de San Francisco où les flammes détruisent maisons, voitures et même des bateaux posés sur un lac.

Un air irrespirable

La situation ne devrait pas s’améliorer, car des rafales à 100 km/h sont attendues dimanche, ainsi que des orages qui pourraient déclencher de nouveaux feux. Le gouverneur de la Californie, Gavin Newsom, a dû demander de l’aide au Canada et à l’Australie. Les incendies se voient depuis l’espace et génèrent une épaisse fumée orange sur la ville de Santa Cruz. La Californie a l’habitude des feux entre août et novembre, mais ces dernières années les incendies se font de plus en plus violents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Californie : des milliers d\'habitants fuient les incendies
Californie : des milliers d'habitants fuient les incendies (FRANCEINFO)