Enfants migrants séparés de leurs parents aux Etats-Unis : Melania Trump appelle à "gouverner avec cœur"

La première dame a réagi par l'intermédiaire de sa directrice de la communication, dimanche. 

Melania Trump à la Maison Blanche, à Washington (États-Unis), le 9 mars 2018.
Melania Trump à la Maison Blanche, à Washington (États-Unis), le 9 mars 2018. (MAXPPP)

Sa parole est rare. Alors qu'aux États-Unis, les élus démocrates fustigent la "diabolique" séparation des enfants de leurs parents sans papiers, la première dame américaine, Melania Trump, plaide en faveur d'un accord rapide au Congrès.

Dans une rare incursion sur la scène politique, Melania Trump a dit "détester voir des enfants séparés de leur famille et espère que les deux camps du Congrès pourront enfin tomber d'accord pour faire aboutir une réforme réussie de l'immigration", a affirmé à CNN la directrice de la communication de la première dame, Stephanie Grisham, dimanche 17 juin. "Elle pense que nous devons être un pays qui respecte toutes les lois mais aussi un pays qui gouverne avec cœur", a-t-elle ajouté.

Deux mille enfants séparés de leurs parents

L'administration américaine a révélé vendredi que sa nouvelle politique de tolérance zéro à la frontière avec le Mexique avait conduit depuis mi-avril 2 000 enfants à être séparés de leurs parents, arrêtés pour être entrés illégalement aux États-Unis. Face au tollé, le président Trump a accusé les démocrates d'être responsables de cette situation et a réclamé, pour y mettre fin, une vaste réforme sur l'immigration qui patine depuis des mois au Congrès.

"Les démocrates peuvent apporter une solution à la séparation forcée des familles à la frontière en travaillant avec les républicains à une nouvelle loi, pour une fois", a-t-il encore tweeté samedi.