Cet article date de plus d'un an.

Eurozapping : Nancy Pelosi de passage en Pologne, colère en Arménie

Publié Mis à jour
Eurozapping : Nancy Pelosi de passage en Pologne, colère en Arménie
Article rédigé par franceinfo - B. Mousset, D. Attal
France Télévisions

Comme chaque soir, le 23h fait un tour de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision. C’est l’Eurozapping du lundi 2 mai.

Mouvement de colère en Arménie. Dimanche 1er mai, ils étaient des milliers dans la capitale, Erevan, et un peu moins nombreux le lendemain, mais toujours aussi revendicatifs. Des manifestants qui réclament la démission du gouvernement, accusé d’avoir cédé la région séparatiste du Haut-Karabagh à son voisin l’Azerbaïdjan, il y a un an et demi. Une décision jugée "inacceptable" par l’opposition qui menace de bloquer le pays. 

L'Allemagne réduit sa facture énergétique 

En Pologne, une visite très attendue. Après Kiev, Varsovie pour Nancy Pelosi. La présidente de la Chambre des représentants américaine a été reçue par le président Duda. Au menu des discussions, la guerre en Ukraine et ses conséquences sur l’Europe. "Nous avons échangé sur l’assistance militaire à apporter, mais aussi des aides en ce qui concerne la sécurité et l’économie", a-t-elle expliqué. Membre de l’Otan, la Pologne est le pays qui a accueilli le plus de réfugiés ukrainiens. Plus de 3 millions depuis le début de l’invasion russe.

En Allemagne, c’est l’une des conséquences de la guerre en Ukraine : réduire dès maintenant les factures énergétiques. Une recommandation appliquée par la ville de Berlin. Les piscines extérieures de la capitale vont être moins chauffées en été. L’Allemagne entend réduire drastiquement ses importations de gaz et de pétrole russe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.