Etats-Unis : une exécution fédérale a eu lieu pour la première fois depuis 17 ans

Dans la nuit, la Cour suprême a donné le feu vert aux autorités fédérales pour cette exécution, sous l'impulsion de l'administration de Donald Trump qui réclame un usage renforcé de cette sanction.

Le complexe correctionnel fédéral où Daniel Lewis Lee a été exécuté, le 14 juillet 2020 à Terre-Haute, dans l\'Indiana (Etats-Unis).
Le complexe correctionnel fédéral où Daniel Lewis Lee a été exécuté, le 14 juillet 2020 à Terre-Haute, dans l'Indiana (Etats-Unis). (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Un ancien suprémaciste blanc condamné à mort pour un triple meurtre a été exécuté mardi 14 juillet lors de la première exécution fédérale depuis 17 ans aux Etats-Unis, a annoncé le ministère américain de la Justice.

Daniel Lee est mort à 10h07 (heure de Paris) d'une injection létale à la prison de Terre Haute, dans l'Indiana, a précisé le ministère dans un communiqué.

"Vous tuez un homme innocent", a déclaré le condamné avant de mourir, selon un journaliste du Indianapolis Star (article en anglais) qui a assisté à l'exécution. Il avait été reconnu coupable en 1999 du meurtre d'un couple et de leur fillette de 8 ans dans l'Arkansas lors d'un cambriolage destiné à financer un groupe suprémaciste. Cet homme de 47 ans devait être exécuté lundi, mais des recours judiciaires de dernière minute ont retardé la procédure.

Deux autres exécutions prévues cette semaine

Aux Etats-Unis, la plupart des crimes sont jugés au niveau des Etats, mais la justice fédérale peut se saisir des actes les plus graves (attentats, crimes racistes...) ou commis sur des bases militaires, entre plusieurs Etats ou dans des réserves amérindiennes.

Dans la nuit, la Cour suprême a donné le feu vert aux autorités fédérales pour cette exécution, sous l'impulsion de l'administration de Donald Trump qui réclame un usage renforcé de cette sanction. Deux autres exécutions fédérales sont programmées cette semaine, et une quatrième à la fin du mois d'août.