Etats-Unis : un homme tue quatre personnes et se suicide dans un hôpital de l'Oklahoma

Ce nouveau drame a eu lieu quelques heures après les funérailles des 21 victimes d'un autre massacre survenu il y a une semaine à peine à Uvalde (Texas).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La police se trouve sur les lieux d'une fusillade à Tulsa (Etats-Unis), le 1er juin 2022. (TULSA POLICE DEPARTMENT / AFP)

Un homme armé d'un fusil et d'une arme de poing a tué au moins quatre personnes mercredi 1er juin dans le bâtiment d'un hôpital de Tulsa, dans l'Etat américain de l'Oklahoma, selon la police. "Nous avons maintenant quatre civils morts, nous avons un tireur mort", a déclaré à la presse le chef adjoint de la police de Tulsa, Eric Dalgleish, ajoutant que selon les premiers éléments de l'enquête, le meurtrier avait mis fin à ses jours. Ce nouveau drame a eu lieu quelques heures après les funérailles, dans la ville d'Uvalde, au Texas, des 21 personnes, dont 19 enfants, victimes d'un autre massacre survenu il y a une semaine à peine. 

La police est immédiatement intervenue après un appel signalant la présence d'un homme armé dans l'enceinte de l'hôpital Saint Francis, dans le centre de Tulsa, et a fouillé le bâtiment étage par étage, a rapporté Eric Dalgleish. Le suspect n'a pas encore été identifié par les autorités.

Une représentante démocrate du Parlement de l'Oklahoma, Melissa Provenzano, a réagi, saluant notamment la réponse policière rapide, quatre minutes s'étant écoulées entre l'appel aux services d'urgence et l'intervention. "Cela aurait pu être bien pire", a-t-elle déclaré à CNN. Mais "nous méritons bien mieux que cela, a-t-elle ajouté. Ces choses peuvent être évitées, et il est temps de se réveiller et de faire face à cela."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.