Cet article date de plus de cinq ans.

Etats-Unis : un fugitif arrêté après avoir envoyé un selfie à la police

Poursuivi pour conduite en état d'ébriété, Donald Chip Pugh était mécontent des photos anthropométriques que la police avait diffusées de lui.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Donald Chip Pugh a été arrêté en Floride (Etats-Unis), le 13 janvier 2016, après avoir envoyé un selfie à la police.  (LIMA POLICE DEPARTEMENT)

Son orgueil lui a coûté sa liberté. Aux Etats-Unis, un fugitif a été arrêté après avoir envoyé un selfie à la police, rapporte CNN (en anglais), mercredi 13 janvier. L'homme, poursuivi pour conduite en état d'ébriété, était mécontent des photos anthropométriques que la police avait diffusées de lui sur Facebook. 

Les services de police de Lima, dans l'Etat de l'Ohio, avaient publié sur le réseau social, la semaine dernière, deux photos de Donald Chip Pugh, 45 ans. Motif : il ne s'était pas présenté à l'audience de comparution pour conduite en état d'ivresse. L'intéressé, soucieux de son image, a fait parvenir un selfie à la police, avec ce commentaire : "Voici une meilleure photo, celle-ci est terrible." L'autoportrait a été intégré à l'avis de recherche.

There is an active warrant for the arrest of Donald A "Chip" Pugh, age 45 of Lima, for Failure to Appear. Mr. Pugh is...

Posté par Lima Police Department sur mercredi 6 janvier 2016

"Cette photo nous a été envoyée par M. Pugh lui-même. Nous le remercions de se rendre utile, mais maintenant, nous aimerions qu'il se présente pour parler avec nous des accusations dont il fait l'objet", a commenté la police de Lima sur Facebook. Quelques jours plus tard, elle a annoncé son arrestation : "Grâce au pouvoir des réseaux sociaux, nous avons appris que Donald Chip Pugh avait été interpellé dans le comté d'Escambia en Floride."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.