États-Unis : un candidat républicain négationniste et suprémaciste

Dans l'Illinois, Arthur Jones se présente pour l'élection à la Chambre des représentants. Investi par les républicains, il tient des discours négationnistes et suprémacistes.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

Arthur Jones est le candidat républicain pour l'élection à la Chambre des représentants dans un district de l'Illinois. Il est par ailleurs négationniste. "Si vous faites n'importe quelle enquête sur l'Holocauste, vous vous rendez compte que ce n'est qu'un racket international par les Juifs, ces extorqueurs, maîtres chanteurs et sanglants ennemis", a-t-il lancé à la télévision américaine. Arthur Jones est aussi suprémaciste blanc : "L'Amérique a été construite par, et pour, les chrétiens blancs de cette nation".

Seul candidat républicain

Comme ce district est constamment gagné par les démocrates, Arthur Jones n'avait pas d'opposant à la primaire républicaine. Il s'est donc retrouvé seul candidat. Et il peut tenir ce genre de propos en toute liberté. "Le premier amendement de la Constitution américaine tel qu'il est formulé protège toute forme de discours, explique Corentin Sellin, spécialiste des États-Unis. Ce premier amendement couvre aussi ces discours choquants tant qu'ils n'appellent pas à la haine et à la violence immédiate". Même si Arthur Jones est investi par les républicains, le parti a décidé de ne pas lui apporter son soutien.

Arthur Jones, suprémaciste et négationniste
Arthur Jones, suprémaciste et négationniste (FRANCEINFO)