Etats-Unis : un avion évacué à cause d'un écureuil appartenant à une passagère

La femme a assuré qu'il s'agissait de son animal de "soutien émotionnel". 

Un écureuil dans ue forêt de la province de Liaoning (Chine), le 1er septembre 2018.
Un écureuil dans ue forêt de la province de Liaoning (Chine), le 1er septembre 2018. (XINHUA / AFP)

Sa présence n'était pas désirée à bord. La police d'Orlando (Etats-Unis) a dû évacuer un avion entier de la compagnie Frontier Airlines à cause du petit écureuil d'une passagère, rapporte ABC (en anglais), mercredi 10 octobre. La compagnie a dans un premier temps demandé à la femme de partir de l'appareil avec le rongeur. Elle leur a opposé un refus arguant que l'écureuil en question était son animal de "soutien émotionnel". 

"Le passager a noté dans sa réservation qu'il apportait un animal de soutien émotionnel, mais il n'a pas indiqué qu'il s'agissait d'un écureuil, a déclaré la compagnie aérienne. Or, les rongeurs, y compris les écureuils, ne sont pas autorisés sur les vols Frontier."

Face à l'obstination de la passagère, l'ensemble de l'avion a dû être évacué. La passagère a été reconduite dans le hall principal de l'aéroport. Les autres passagers, qui ont filmé la scène, sont finalement repartis pour Cleveland avec deux heures de retard.