États-Unis : troisième nuit d’émeutes à Minneapolis

La ville de Minneapolis est sous tension depuis la mort d’un homme noir à la suite d’une intervention de police. La garde nationale vient d’être autorisée à intervenir.

France 2

On assiste à une nuit d’émeute comme on n’en a pas vu depuis très très longtemps aux États-Unis. Tout autour de moi ce sont des petits groupes qui affrontent la police, ils jettent des cocktails molotov et des pierres sur les forces de l’ordre. Ces dernières répondent avec des gaz lacrymogènes. Les manifestants sont en train d’incendier un commissariat de police et plusieurs magasins ont brûlé. Il y a des centaines d’émeutiers.

Les policiers suspendus

Ils demandent à ce que les policiers qui sont impliqués dans la mort de George Floyd, un homme noir de 46 ans, soient inculpés et arrêtés. On voit en effet cet homme, sur une vidéo qui a été tournée lundi lors de son arrestation, un policier à son genou sur son cou. George Floyd dit qu’il ne peut pas respirer pendant plusieurs minutes avant de succomber. Les policiers ont été suspendus mais n’ont pas été arrêtés. Le FBI est en train de mener une enquête, c’est la troisième nuit d’émeute à Minneapolis (États-Unis), explique Agnès Vahramian, depuis la cité américaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants rassemblés devant un magasin d\'alcool incendié, le 28 mai 2020 à Minneapolis (Minnesota).
Des manifestants rassemblés devant un magasin d'alcool incendié, le 28 mai 2020 à Minneapolis (Minnesota). (KEREM YUCEL / AFP)