Cet article date de plus de quatre ans.

États-Unis : pris pour cible, les policiers s’inquiètent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
usa
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Barack Obama a dénoncé "un acte de lâches" après le triple assassinat de policiers commis en Louisiane ce dimanche 17 juillet. C'est dans ce contexte tendu que se tient la convention républicaine.

Les policiers américains sont devenus des cibles et craignent le phénomène de répétition, ce qu'on appelle en anglais le "copycat", avec ce qui s'est passé il y a une dizaine de jours à Dallas et ce qui s'est répété dimanche à Bâton-Rouge.

Les policiers américains ont peur de devoir payer les erreurs commises lors d’un certain nombre d'arrestations depuis plusieurs années, et qui donnent le sentiment que les noirs et les blancs ne sont pas égaux. Des statistiques vont d'ailleurs dans ce sens, affirme le journaliste Jacques Cardoze en direct de Cleveland (Ohio).

Trump adoubé par les Républicains

À Cleveland, où doit se tenir la convention républicaine en présence de Donald Trump, les services de renseignement ont prévenu des organes de presse que le contexte était compliqué. On a rarement vu une ville à ce point sous haute sécurité, constate Jacques Cardoze ce dimanche soir.

Une manifestation est particulièrement redoutée cette semaine, celle des Black Panthers, un groupe qui appelle à la violence pour défendre les droits des noirs. Des débordements sont possibles d'autant plus que dans l'Ohio, le port d’arme à la ceinture ou en bandoulière est autorisé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.