États-Unis : les "Beatles du Jihad" devant la justice

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
États-Unis : les « Beatles du Jihad » devant la justice
franceinfo
Article rédigé par
M. Boisseau, L. Soudre - franceinfo
France Télévisions

Le procès de deux membres de l’État islamique s’ouvre aux États-Unis, vendredi 3 septembre. Ils sont suspectés d’avoir surveillé les prisons de ressortissants étrangers avec brutalité.

Deux islamistes radicaux britanniques, membres de l’État islamique, se retrouvent devant la justice américaine, vendredi 3 septembre. Ils faisaient partie d'un groupe de quatre ravisseurs, surnommé les "Beatles du Jihad" pour leur accent. Ces deux-là ont été extradés vers les États-Unis après leur arrestation par les Kurdes, en 2018. Ils seraient responsables de meurtres d'Européens, de Japonais, de Syriens, et d'Américains, entre 2012 et 2015.

"Spécialisation dans les noyades"

Alexanda Kotey, ancien trafiquant de drogue, radicalisé à Londres, a reconnu sa responsabilité dans plusieurs affaires. Il s'est engagé à livrer des informations aux pays qui les demanderaient. Ces deux membres de Daech surveillaient les prisons avec brutalité : "Ils étaient particulièrement sadiques, avec une spécialisation dans les noyades ou les étouffements, des coups pleuvaient dès qu'ils rentraient dans les cellules", raconte Didier François, journaliste et otage pendant 10 mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.