États-Unis : les Américains se ruent sur les armes

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
États-Unis : les Américains se ruent sur les armes
France 2
Article rédigé par
L. Demirdjian, T. Dorseuil - France 2
France Télévisions

Les tensions sociales, la crise sanitaire et un climat politique tendu poussent les Américains à acheter des armes à feu. Près de quatre millions d’armes se sont vendues au moins de juin.

Près de New York (États-Unis), dans un magasin d’armes à feu, c’est la ruée sur les pistolets et les fusils. Avec la crise sanitaire, les violences policières et à quelques jours de l’élection présidentielle, beaucoup d’Américains sont à cran. "Je me suis dit qu’avec la pandémie, beaucoup de personnes allaient se retrouver sans emploi. Il n’y aura pas d’argent pour tout le monde. S’il y a des cambriolages, je veux pouvoir protéger ma maison", confie un homme. Dans ce magasin, les ventes sont en nette augmentation depuis février. Certains fusils et leurs munitions sont même en rupture de stock.

Des citoyens qui ont peur

"C’est assez inquiétant, les acheteurs ne sont pas des propriétaires d’armes à feu. Beaucoup en achètent pour la première fois. Ils viennent acheter des armes parce qu’ils ont peur", indique Andrew Chernoff, propriétaire du Coliseum Gun Traders. Conséquence, les centres d’entraînement ne désemplissent pas. Dans ce champ de tir du Mississippi, des hommes et des femmes sont venus apprendre à manier les armes. Au mois de juin, près de quatre millions d’armes se sont vendues aux États-Unis. Un record.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.