États-Unis : Las Vegas joue la carte de la copie pour attirer les touristes

À Las Vegas (États-Unis), les complexes hôteliers n'hésitent pas à dupliquer les décors des plus belles villes du monde pour attirer les vacanciers.

FRANCE 2

C'est le paradoxe d'une ville qui se veut unique au monde. Las Vegas est passée maîtresse dans l'art de la copie. La plupart de ses hôtels et casinos ont un thème : Paris, les pyramides égyptiennes, New York et son Empire Stade Building ou Rome, époque Jules César. Ces bâtiments sont concentrés sur le boulevard principal, le Strip. Les décors se visitent gratuitement et rendent hommage à ces grandes villes. Ces univers font aussi office de survie pour les hôtels soumis à la concurrence. Sur l'artère du Strip, 30 d'entre eux se font concurrence avec, pour chacun, une moyenne de 3 000 chambres à remplir. Ceux qui ne sortent pas du lot sont condamnés à disparaître.

42 millions de visiteurs chaque année

Les hôtels en faillite sont démolis avec en prime un feu d'artifice. Pour résister, il faut sortir le grand jeu : une tour Eiffel de 165 mètres, deux fois moins grande que la vraie, est l'emblème d'un complexe entièrement consacré à la France. La construction du  complexe a coûté 700 millions et a duré deux ans. Las Vegas attire 42 millions de visiteurs chaque année. C'est la 7e destination touristique des États-Unis et assurément la plus extravagante.

Le JT
Les autres sujets du JT
À Las Vegas (États-Unis), les complexes hôteliers n\'hésitent pas à dupliquer les décors des plus belles villes du monde pour attirer les vacanciers.
À Las Vegas (États-Unis), les complexes hôteliers n'hésitent pas à dupliquer les décors des plus belles villes du monde pour attirer les vacanciers. (FRANCE 2)