Cet article date de plus d'un an.

États-Unis : La Nouvelle-Orléans, la plus française des villes américaines

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min
Le 13 Heures vous emmène à la découverte de La Nouvelle-Orléans (États-Unis). Cette ancienne colonie française demeure la plus française des villes américaines.
États-Unis : La Nouvelle-Orléans, la plus française des villes américaines Le 13 Heures vous emmène à la découverte de La Nouvelle-Orléans (États-Unis). Cette ancienne colonie française demeure la plus française des villes américaines. (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - C.Guttin, A.Filippi, Z.Boughzou
France Télévisions
France 2
Le 13 Heures vous emmène à la découverte de La Nouvelle-Orléans (États-Unis), lundi 27 février. Cette ancienne colonie française demeure la plus française des villes américaines.

Si vous demandez aux habitants de La Nouvelle-Orléans (États-Unis) de vous décrire leur ville, tous vous diront la même chose : "La Nouvelle-Orléans ne se raconte pas, elle se vit." Connue pour son architecture, sa cuisine et sa musique, La Nouvelle-Orléans est aussi la ville américaine la plus attachée à la France. La cité, ancienne colonie fondée en 1718, porte encore les traces de son passé, notamment les noms des rues. 

Le vaudou, un folklore local

Les bâtiments atypiques subjuguent les touristes français. Une jeune femme s’émerveille : "Chaque façade est unique, je m’arrête devant chaque maison." En 1803, la cité sera revendue par Napoléon Bonaparte aux Américains, mais l’architecture reste inspirée de la capitale parisienne. Si La Nouvelle-Orléans envoute autant les visiteurs, c’est aussi parce qu’elle a su garder son folklore, comme le vaudou. Par ailleurs, pour saisir l’âme de la ville, il faut oser lever le voile sur les grandes plantations. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.