États-Unis : l'interpellation de deux Afro-Américains dans un Starbucks crée le scandale

Deux hommes afro-américains ont été arrêtés dans un café Starbucks aux États-Unis le 12 avril dernier. La scène, filmée et relayée sur les réseaux sociaux, a fait scandale poussant Starbucks à prendre des mesures d'urgence.

FRANCEINFO

La scène se déroule dans un Starbucks à Philadelphie (États-Unis). Deux hommes afro-américains sont attablés, attendant quelqu'un sans consommer. Une salariée du magasin appelle la police pour dire que "deux hommes refusent de commander ou de partir". Une fois la police sur place, les deux hommes sont arrêtés. La scène scandalise des clients présents. "C’est ridicule", lance un homme. Les vidéos tournent sur les réseaux et quelques jours plus tard, une manifestation est organisée dans et devant le café. "J'aimerais préciser que tout ça est systémique. Ce qui s'est passé ici représente ce qui se passe ailleurs", dénonce un manifestant.

Fermeture des 8 000 magasins pour une formation

Face à la vague d'indignation qui a suivi, le président de Starbucks en personne a pris la parole. "Ces deux hommes ne méritaient pas ce qui s'est passé. Ce qui s'est passé, et la façon dont l'incident a été traité n'ont rien d'excusable", a estimé Kevin Johnson. Résulat : les 8 000 sites américains de Starbucks seront fermés le 29 mai après-midi. À l'intérieur, les employés suivront une formation sur les préjugés raciaux.

Un café Starbucks à Washington (Etats-Unis), le 3 février 2011.
Un café Starbucks à Washington (Etats-Unis), le 3 février 2011. (JEWEL SAMAD / AFP)