Etats-Unis : Kim Kardashian rejoint le club des milliardaires

Célébrité mineure au moment du lancement de "L'Incroyable famille Kardashian", en octobre 2007, l'Américaine est devenue une vedette mondiale grâce à ce programme de téléréalité.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Kim Kardashian à Los Angeles (Californie), le 9 février 2020, lors de la fête de " Vanity Fair" pour les Oscar. (FPA / FULL PICTURE AGENCY / AFP)

Elle rejoint le cercle des plus fortunés de ce monde.  L'entrepreneuse et star américaine de téléréalité Kim Kardashian possède une fortune estimée désormais à plus d'un milliard de dollars, a annoncé mardi 6 avril le magazine américain spécialisé Forbes (en anglais).

Le nouveau statut de milliardaire de la vedette de 40 ans est dû en partie à ses deux entreprises de cosmétique et de lingerie, KKW Beauty et Skims, ainsi qu'à ses contrats de téléréalité et avec des marques pour lesquelles elle prête son image, rapporte le magazine. 

Célébrité mineure au moment du lancement de "L'Incroyable famille Kardashian", en octobre 2007, Kim Kardashian est devenue une vedette mondiale grâce à ce programme de téléréalité, sur lequel elle a bâti un empire, avec l'aide de sa mère. Elle compte notamment plus de 200 millions d'abonnés sur sa page Instagram.

Son ex-mari Kanye West avait déjà rejoint la prestigieuse liste

La star a officiellement demandé en février le divorce de son époux, le rappeur et entrepreneur Kanye West, après des semaines de spéculation sur une probable séparation.

Attraction des tapis rouges et des défilés, "Kimye", comme était surnommé le couple, créait l'événement partout où il passait, elle entrepreneuse de la téléréalité, et lui créateur multi-facettes, reconnu dans la mode comme dans la musique.

Grâce notamment à sa marque de chaussures en partenariat avec Adidas, Kanye West avait déjà rejoint de son côté la prestigieuse liste des milliardaires de Forbes en avril 2020, avec une fortune estimée à 1,3 milliard de dollars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.