États-Unis : Joe Biden déclare la guerre au Covid-19

Aux États-Unis, l’épidémie a déjà fait plus de 400 000 morts dans le pays, mais selon le président Joe Biden, le bilan pourrait rapidement dépasser les 600 000 décès.

France 3

À peine investi, Joe Biden signe décret sur décret pour contrer la pandémie de Covid-19. Devenu président du pays le plus touché au monde, Joe Biden se montre bien plus pessimiste que son prédécesseur. Nous en sommes à 400 000 morts et cela devrait largement dépasser les 600 000 victimes. Des familles ont faim, certaines risquent d’être expulsées, les pertes d’emploi se multiplient”, a souligné le président américain.

Pénurie de vaccin

Pour lui, c’est sûr, il faut agir. Comme un symbole, 200 gardes nationaux qui sécurisaient le Capitole le jour de son investiture ont été testés positifs. Le démocrate a promis 100 millions de doses de vaccin injectées pendant ses 100 premiers jours de mandat. Mais dans certaines villes, ça coince déjà, comme à New York par exemple. Des dizaines de milliers de rendez-vous ont été annulés, faute de doses.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Joe Biden lors d\'un discours à la Maison Blanche sur la crise économique, à Washington (Etats-Unis), le 22 janvier 2021.
Le président américain Joe Biden lors d'un discours à la Maison Blanche sur la crise économique, à Washington (Etats-Unis), le 22 janvier 2021. (ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)