États-Unis : des Américains conquis par les "bains de forêt"

Clare Kelley est guide de "bains de forêt" aux États-Unis. Une thérapie au plus près de la nature qui vise à éveiller les sens et se ressourcer.

FRANCEINFO

Clare Kelley pousse un cri animal en plein National Arboretum de Washington (États-Unis). C'est ainsi que cette guide de "bains de forêt" appelle son groupe de curistes. "Au quotidien, nous sentons que la nature est séparée de nous, alors qu'en fait nous sommes toujours en contact avec la nature", explique-t-elle. Cette cure de santé physique et morale est sans effets secondaires et sans frais médicaux.

Médecine reconnue au Japon

Le but de cette thérapie est d'éveiller ses sens et se ressourcer. "Ma couleur préférée, c'est le violet. Et j'ai trouvé des trésors par terre : des fleurs violettes", témoigne un homme en marchant dans la forêt. Le Dr Paul Jarvis s'intéresse de plus en plus à cette méthode : "Le flux sanguin dans le cerveau change. L'un des effets c'est que la rumination descend et c'est un effet qui perdure après avoir quitté la forêt". Cette médecine préventive est reconnue au Japon depuis 1982.

Clare Kelley, guide de \"bains de forêt\"
Clare Kelley, guide de "bains de forêt" (FRANCEINFO)