Etats-Unis : Colin Powell représentait "les idéaux les plus élevés de la diplomatie et de l'armée", salue Joe Biden

Le président américain a rendu hommage, lundi, à son "ami cher", mort des suites du Covid-19.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Colin Powell, alors secrétaire d'Etat américain, en compagnie de Joe Biden, alors secrétaire de la Commission des affaires étrangères du Sénat, le 26 septembre 2002, à Washington. (SHAWN THEW / AFP)

"Un patriote à l'honneur et à la dignité inégalés", "un ami cher". Joe Biden a rendu hommage, lundi 18 octobre, à Colin Powell, ancien secrétaire d'Etat américain et chef d'état-major des armées décédé à 84 ans. Il représentait "les idéaux les plus élevés de la diplomatie et de l'armée", a salué le président. 

Colin Powell, décédé de complications liées au Covid-19, avait "à maintes reprises fait passer le pays avant lui-même, avant le parti, avant tout le reste" et "cela lui avait valu le respect du peuple américain". Il avait en effet pris ses distances avec le Parti républicain à partir de 2008, soutenant les candidatures démocrates de Barack Obama, d'Hillary Clinton, puis de Joe Biden, qui a dit lui en "être éternellement reconnaissant".

"Ayant brisé les barrières raciales à plusieurs reprises, ouvrant la voie à d'autres", il s'était investi tout au long de sa vie pour la "prochaine génération de dirigeants", a aussi affirmé Joe Biden. Colin Powell a été le premier Afro-Américain et l'homme le plus jeune à occuper le poste de chef d'état-major des armées de 1989 à 1993, avant de devenir le premier secrétaire d'Etat noir de l'histoire des Etats-Unis, sous la présidence du républicain George W. Bush.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.