VIDEO. 47 arrestations lors des dernières manifestations à Ferguson

Des centaines de manifestants ont défilé dans les rues de cette ville du Missouri pour réclamer une enquête transparente sur la mort de Michael Brown, tué par un policier.

MAXIME VAN OUDENYCKE / FRANCE 2

La police a procédé, mardi 19 août, à 47 arrestations et chargé en direction des manifestants à nouveau rassemblés à Ferguson (Missouri). La tension reste vive dans cette ville, onze jours après la mort d'un jeune Noir tué par un policier blanc.

Cette ville de la banlieue de Saint-Louis, qui compte 21 000 habitants majoritairement noirs, est quotidiennement le théâtre d'affrontements depuis le décès de Michael Brown. Le jeune homme de 18 ans n'était pas armé au moment des faits et les circonstances de sa mort restent floues.

"Ne pillez pas, ne tirez pas"

Quelques heures après la tombée de la nuit, mardi, les manifestants étaient moins nombreux et plus calmes que les jours précédents. Des militants des droits civiques, des dignitaires religieux et même le procureur général du Missouri, Chris Koster, sont allés à leur rencontre.

Une vingtaine de policiers en tenue anti-émeute ont pris position sur les lieux, près d'une station-service incendiée la veille par un cocktail Molotov. Un groupe de musique monté sur un camion frappé du mot d'ordre "Ne pillez pas, ne tirez pas" a été prié de quitter les lieux, mais l'atmosphère ne semblait pas à la confrontation, jusqu'à ce que l'ordre de dispersion soit lancé.

Des manifestants rassemblés à Ferguson (Missouri), le 19 août 2014.
Des manifestants rassemblés à Ferguson (Missouri), le 19 août 2014. ( FRANCE 2)