États-Unis : les émeutes se poursuivent

L'armée a été appelée en Caroline du Nord, aux États-Unis, pour tenter de ramener l'ordre après de violentes émeutes survenues suite aux décès de plusieurs Afro-Américains.

FRANCE 3

Dans les rues de Charlotte, en Caroline du Nord, l'armée est déployée après deux nuits d'émeutes. La foule est en colère après la mort d'un père de famille noir de 43 ans. La police dit l'avoir abattu parce qu'il était armé. "Faux", rétorquent les manifestants, qui parlent de bavure. Cette mort intervient dans un contexte de tensions raciales aux États-Unis. Depuis le début du mois de septembre, 13 Afro-Américains ont été tués.

Un sujet de campagne

Avec ce dernier drame, les violences faites aux Noirs s'invitent dans la campagne électorale. Donald Trump stigmatise aujourd'hui les manifestants et promet que s'il devient président, il n'y aura pas de débordement. "On a pas le droit de s'engager dans des perturbations violentes ou de menacer la paix publique ou la sécurité des autres", a estimé le candidat à la Maison blanche. Hillary Clinton prend elle le parti de la communauté afro-américaine et dénonce la multiplication des crimes raciaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants brandissent une banderole \"La résistance est belle\", dans les rues de Charlotte, en Caroline du Nord (Etats-Unis), le 22 septembre 2016. 
Des manifestants brandissent une banderole "La résistance est belle", dans les rues de Charlotte, en Caroline du Nord (Etats-Unis), le 22 septembre 2016.  (NICHOLAS KAMM / AFP)