Cet article date de plus de cinq ans.

Donald Trump : un dérapage qui peut laisser des traces

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Donald Trump : un dérapage qui peut laisser des traces
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Donald Trump a dérapé de manière fâcheuse en affirmant qu'en cas d'avortement, les femmes "devraient être punies".

Donald Trump a encore parlé trop vite. Dans une interview, il s'est prononcé pour que les femmes soient sanctionnées en cas d'avortement. Il s'est rétracté quelques heures plus tard, mais poussé dans ses derniers retranchements, Donald Trump a ainsi révélé le fond de sa pensée sur la question de l'avortement.

Une énième imprécision

Son intervieweur lui avait demandé s'il fallait punir l'avortement, le candidat des républicains a ainsi répondu : "Il doit y avoir une forme de punition pour les femmes". Dans un pays où cette question divise, punir les femmes qui avortent est un pas qui n'avait jamais été franchi. Et même chez les électeurs de droite l'idée ne passe pas. "J'aimerai bien lui mettre un bout de scotch sur la bouche parfois", se désole une sympathisante. Donald Trump a ensuite corrigé sa déclaration, selon lui c'est d'abord le médecin qui doit être condamné. Mais pour Hillary Clinton, l'intention reste la même. "Ca revient à dire que les médecins et les femmes sont des criminels", a-t-elle fustigé. Ce nouvel épisode relève encore une fois les nombreuses imprécisions de Donald Trump.


 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.