Le héros de Cleveland remporte un an de McDo gratuit

Charles Ramsey, le voisin qui a permis de libérer les trois jeunes femmes séquestrées dans la maison d'Ariel Castro, a été récompensé par la firme, à qui il avait offert un coup de pub.

Charles Ramsey, l\'homme qui a découvert les trois femmes enfermées depuis une dizaine d\'années dans la maison voisine, à Cleveland (Ohio, Etats-Unis), le 6 mai 2013, est interviewé par la télévision américaine. 
Charles Ramsey, l'homme qui a découvert les trois femmes enfermées depuis une dizaine d'années dans la maison voisine, à Cleveland (Ohio, Etats-Unis), le 6 mai 2013, est interviewé par la télévision américaine.  (SCOTT SHAW / AP / SIPA )

Le héros de Cleveland va pouvoir manger des hamburgers gratuitement pendant un an. Charles Ramsey, le voisin qui a libéré les disparues de l'Ohio, devenu une véritable icône, s'est vu offrir, jeudi 23 mai, un an de McDonald's. C'est grâce à sa vigilance que les trois jeunes femmes kidnappées il y a une dizaine d'années ont été libérées le 6 mai.

Alors qu'il mangeait un McDo, Charles Ramsey a repéré l'une des jeunes femmes qui criait et tentait de sortir du pavillon, situé dans un quartier résidentiel de Cleveland. "J'ai entendu un hurlement... Puis j'ai vu cette femme devenir folle et tenter de sortir de la maison", a-t-il raconté aux moments des faits à la chaîne ABC. "Je suis allé jusqu'à l'entrée de la maison et là, elle a dit 'aidez-moi à sortir, je suis ici depuis longtemps'." Il a précisé avoir alors lâché son Big Mac pour venir en aide aux victimes.

Cette interview, sa coupe de cheveux, sa faconde, le McDonald's qu'il était en train de manger au moment des faits et son pouce levé ont fait le bonheur des internautes et ont élevé Charles Ramsey au rang de héros de l'Ohio. 

Une bonne publicité pour McDonald's, qui avait promis sur Twitter de le contacter. C'est désormais chose faite. La célèbre chaîne de fast-foods a tout de même réagi 24 heures après un groupe de restaurants de Cleveland, qui a proposé d'offrir à Charles Ramsey des burgers gratuits à vie, note le Huffington Post...