Etats-Unis : 459 enfants honduriens séparés de leurs parents

La première puissance mondiale ont promis de réunir parents et enfants au plus tard le 26 juillet.

Des douzaines de femmes et leurs enfants en provenance du Honduras dans le centre de rétention de McAllen au Texas (Etats-Unis), le 22 juin 2018.
Des douzaines de femmes et leurs enfants en provenance du Honduras dans le centre de rétention de McAllen au Texas (Etats-Unis), le 22 juin 2018. (SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Après le décret de Donald Trump pour regrouper les enfants d'immigrés clandestins séparés de leurs parents, la situation est loin d'être réglée. Les autorités honduriennes ont identifié plus de 450 enfants séparés de leurs parents au nom de la politique américaine de "tolérance zéro" sur l'immigration illégale, a informé le gouvernement, vendredi 13 juillet.

"Au 9 juillet, 459 mineurs honduriens avaient été séparés de leurs parents, selon les rapports officiels", a annoncé le ministère des Affaires étrangères hondurien dans un communiqué. Jeudi, la directrice en charge de la protection des migrants, Liza Medrano, avait évalué ce nombre à 313. Au total, 289 parents honduriens ont par ailleurs été arrêtés aux Etats-Unis, selon le ministère.

La ministre des Affaires étrangères, Maria Aguero, a demandé "d'urgence" la liste officielle des familles séparées ainsi que la localisation des parents et de leurs enfants afin de les réunir. Les Etats-Unis ont promis de réunir parents et enfants au plus tard le 26 juillet.