Dallas : Barack Obama appelle à la réconciliation du pays

C'est un vibrant appel à la réconciliation qu'a lancé hier, mardi 12 juillet, Barack Obama, à Dallas (Texas). Le président des États-Unis était venu rendre hommage aux cinq policiers abattus.  

France 2

Au côté de sa femme Michelle, Barack Obama est apparu ému et grave, face aux visages de ces cinq hommes. Cinq policiers tués parce qu'ils étaient blancs et dépositaires de l'autorité. Dans la salle, leur cinq casquettes ont été déposées sur ces chaises inoccupées. Certains collègues blessés dans la fusillade sont présents. Ils sont venus écouter l'hommage et l'appel au calme, lancés par le président Obama. 

Trouver un équilibre

"J'ai réconforté ces dernières années bien trop de familles qui avaient perdu un être cher dans des violences qui n'ont pas de sens. Je vous le dis, nous ne sommes pas aussi divisés qu'on le prétend", a assuré Barack Obama. Au côté de l'ancien président Georges W. Bush, Barack Obama s'est présenté en garant de l'unité du pays, essayant de trouver l'équilibre entre soutien aux policiers et main tendue aux militants de la communauté noire, qui dénonce les violences de ces derniers.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien président américain, George W. Bush, avec l\'actuel, président, Barack Obama, le 12 juillet 2016 à Dallas (Etats-Unis).
L'ancien président américain, George W. Bush, avec l'actuel, président, Barack Obama, le 12 juillet 2016 à Dallas (Etats-Unis). (ERIC GAY / AP / SIPA)