Cet article date de plus de deux ans.

États-Unis : la Cour suprême conforte le droit au port d’armes

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
États-Unis : la Cour suprême conforte le droit au port d’armes
États-Unis : la Cour suprême conforte le droit au port d’armes États-Unis : la Cour suprême conforte le droit au port d’armes (France 2)
Article rédigé par France 2 - G. Halard, T. Dorseuil
France Télévisions
France 2

Jeudi 23 juin, les juges de la Cour suprême des États-Unis ont conforté le droit de porter une arme en public. Une loi de l’État de New-York a ainsi été invalidée.

Dans l’État de New-York, une loi limitant la délivrance de port d’armes dissimulées aux personnes qui pouvaient craindre à avoir à se défendre à cause de leur métier ou de menaces était en vigueur depuis 1913. Elle vient d’être invalidée par la Cour suprême. Pour beaucoup de New-yorkais, cette décision est inquiétante. "Je pense que ce n’est pas intelligent, avec tout ce qui s'est passé ces dernières semaines. Avec toutes les fusillades de masse", confie un Américain.

Projet de loi bipartisan adopté

Pour la gouverneure de New-York, le deuxième amendement de la Constitution, qui protège le droit de posséder une arme, mais date de 1788, n’est plus adapté à la réalité du pays. "Je ne crois pas que les Pères fondateurs pensaient que les chargeurs à grande capacité de nos fusils d’assauts d’aujourd’hui soient couverts par cette disposition", a confié Kathy Hoscul, gouverneure de New York. Parallèlement, le Sénat a adopté un projet de loi bipartisan pour lutter contre la violence par armes à feu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.