Mais c’est quoi au juste « l’alt-right » américaine ?

Donald Trump avait renvoyé dos à dos « alt-right » et « alt left » suite aux événement à Charlottesville. Deux mouvements qui illustrent les fractures au sein de la population américaine.

Propulsée sur le devant de la scène après les événements de Charlottesville, où l’un de ses membres avait foncé en voiture dans la foule tuant une militante anti-raciste, l’alt-right américaine regroupe divers mouvements d’extrême droite, des personnes qui entendent défendre la culture occidentale blanche.

Quand Internet sert aux militants alt-right à se développer

 Le terme « alt-right » est apparu à la fin des années 2000 et le mouvement s’est développé ensuite via Internet. Il a été vraiment popularisé à l’occasion de la dernière élection présidentielle. Les militants « alt-right » ont en effet soutenu Donald Trump.

 Celui-ci avait créé la polémique lors de sa première réaction aux événements de Charlottesville : il avait en effet renvoyé dos à dos « alt right » et « alt left », terme que le président de la République américain avait employé pour définir les militants qui manifestaient contre la tenue d’une manifestation « alt right ».