Australie/États-Unis : des températures extrêmes

Un froid extrême frappe en ce moment le nord et l'est des États-Unis. De l'autre côté de l'hémisphère, en Australie, c'est tout le contraire avec des records de chaleur et de sécheresse. Un contraste saisissant.

FRANCE 2

Une partie des États-Unis a fait face à des températures extrêmes ces derniers jours. Le mercure est même descendu sous les -50°C à Chicago. "J'étais là mercredi, on aurait dit une ville fantôme. Il n'y avait personne dehors, et maintenant, tout le monde sort pour profiter de la vue", confie un habitant au micro de France 2.

Plus à l'est, dans l'État de New York, les habitants d'une petite ville se souviendront longtemps de cette nuit où le froid a provoqué une panne d'électricité géante, transformant la ville en boîte de nuit.

Chaleur extrême et sécheresse

Record de froid aux États-Unis, alors que de l'autre côté du globe, l'Australie suffoque. Il a fait jusqu'à 47°C à Sydney, il y a quelques jours. Les habitants cherchent alors la fraîcheur où ils peuvent. Un kangourou s'est même retrouvé pris au piège dans une rivière asséchée.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ville de Chicago (Illinois, Etats-Unis) masquée par un épais brouillard causé par le froid polaire, le 6 janvier 2014.
La ville de Chicago (Illinois, Etats-Unis) masquée par un épais brouillard causé par le froid polaire, le 6 janvier 2014. (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)