De la paralysie à la liesse, Boston est soulagé

Après avoir été transformé en ville fantôme, Boston a célébré l'arrestation du deuxième de l'attentat de la ville.

Quatre jours, cinq heures et 55 minutes après l'explosion de deux bombes au marathon de Boston, la police a arrêté vendredi 19 avril le deuxième suspect, Djokhar Tsarnaev, après avoir tué son aîné, Tamerlan, au terme d'une chasse à l'homme d'une rare ampleur.

117
La sécurité de la ville de Boston a été portée à son maximum, vendredi 19 avril 2013, alors que commençait une chasse à l'homme pour retrouver les deux jeunes hommes suspectés de l'attentat du marathon. ELISE AMENDOLA/ AP/SIPA
217
L'un des deux suspects, Tamerlan Tsarnaev, a été touché dans la nuit de jeudi à vendredi, au terme d'une course-poursuite à Watertown, dans la banlieue de Boston. Transporté dans un hôpital de Boston, il est mort de ses blessures.  JULIA MALAKIE/AP/SIPA / AP
317
Lors de la course-poursuite, les suspects ont jeté des explosifs sur les forces de l'ordre. Un policier a été grièvement blessé. Auparavant, une fusillade entre les deux jeunes gens et des agents de police sur le campus du Massachusetts Institute of Technology a fait un mort chez les forces de l'ordre.  JULIO CORTEZ/AP/SIPA
417
Le FBI a ensuite intensifié ses recherches pour retrouver Dzhokhar Tsarnaev, 19 ans. Au fil de la journée, le profil des deux frères s'est précisé. D'origine tchétchène, ils seraient arrivés aux Etats-Unis depuis une dizaine d'années. REUTERS
517
"Si tu es en vie, rends-toi et demande pardon", a imploré l'oncle du garçon en fuite, Ruslan Tsarny. "Ce sont des nullards, ce sont des losers qui sont incapables de s'occuper d'eux-mêmes et qui se sont mis à haïr tous ceux qui réussissaient", a-t-il ajouté. JOSE LUIS MAGANA/AP/SIPA / AP
617
Quelque 9 000 agents des forces de l'ordre sont déployés pour une vaste chasse à l'homme. Ici, à Watertown, ville voisine de Boston. CHARLES KRUPA/AP/SIPA / AP
717
Pendant sa traque, la police a arrêté et contraint un suspect non identifié à se déshabiller, avant de le relâcher et d'admettre qu'il s'agissait d'un simple passant. PETER PEREIRA/AP/SIPA
817
Boston et Watertown semblent coupées du monde, vendredi. Les transports en commun sont arrêtés, pendant que les forces de l'ordre traquent Dzhokhar Tsarnaev. KAYANA SZYMCZAK / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
917
Le maire de Boston, Thomas Menino, a donné une longue conférence de presse en milieu de journée, pour annoncer que le plus jeune des suspects était toujours recherché. STAN HONDA / AFP
1017
"Restez chez vous, porte fermée à clé, et n'ouvrez qu'aux policiers", a conseillé le maire aux habitants. CHARLES KRUPA/AP/SIPA / AP
1117
Après 24 heures d'une vaste chasse à l'homme, la police américaine a annoncé vendredi soir qu'elle avait interpellé un jeune de 19 ans soupçonné d'être, avec son frère tué la nuit précédente, l'auteur des attentats du marathon de Boston TIMOTHY A. CLARY / AFP
1217
C'est dans ce bateau que s'était réfugié le deuxième suspect des attentats de Boston, Dzhokhar Tsarnaev. CBS NEWS / AFP
1317
L'arrestation du jeune d'origine tchétchène, quatre jours après les attentats qui avaient fait trois morts et près de 180 blessés, a été vécue comme un immense soulagement par les Américains. BRIAN SNYDER / REUTERS
1417
Cette arrestation a été saluée par des applaudissements, des rires et des cris de joie dans le quartier où il a été interpellé. TIMOTHY A. CLARY / AFP
1517
D'autres ont fait une haie d'honneur aux véhicules de police et de pompiers qui s'éloignaient. BRIAN SNYDER / REUTERS
1617
"USA, USA", scandaient des Bostoniens descendus dans la rue. Certains arboraient un drapeau américain. KAYANA SZYMCZAK / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
1717
Des célébrations qui traduisaient le soulagement d'une population traumatisée par le plus grave attentat commis aux Etats-Unis depuis le 11-Septembre. SHANNON STAPLETON / REUTERS