Cet article date de plus d'un an.

Etats-Unis : la commission d'enquête sur l'assaut du Capitole envisage de convoquer Mike Pence

Mi-juin, la commission avait permis de dévoiler les nombreuses pressions exercées par l'ancien président Donald Trump sur son vice-président pour tenter de l'empêcher de certifier la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'ancien vice-président américain, Mike Pence, le 23 mai 2022 à Kennesaw, en Géorgie. (NATHAN POSNER / ANADOLU AGENCY / AFP)

L'ancien vice-président Mike Pence pourrait être assigné à comparaître devant la commission d'enquête sur l'assaut du Capitole, a affirmé dimanche 19 juin l'un de ses membres, l'élu démocrate Adam Schiff, avant de nouvelles auditions publiques prévues la semaine prochaine.

Jeudi, cette commission parlementaire avait détaillé, lors d'une troisième audition retransmise en direct à la télévision, les nombreuses pressions exercées par l'ancien président Donald Trump sur son vice-président pour tenter de l'empêcher de certifier la victoire de Joe Biden à la présidentielle, le 6 janvier 2021.

"C'est certainement une possibilité"

"Il y a encore certaines personnes-clés que nous n'avons pas encore interrogées, et que nous aimerions interroger", a déclaré dimanche sur CNN Adam Schiff. Questionné sur la possibilité d'une assignation à comparaître de Mike Pence, il a déclaré : "C'est certainement une possibilité". "Nous n'excluons rien ni personne à l'heure actuelle", a-t-il ajouté.

Près de six Américains sur 10 (58%) pensent que Donald Trump devrait être poursuivi pour son rôle dans l'attaque du 6 janvier, selon un sondage ABC News/Ipsos publié dimanche. Ce chiffre est en hausse par rapport aux 52% d'Américains le déclarant en avril, avant le début des auditions de la commission d'enquête. Mais seulement 9% des Américains disent suivre de près ces auditions, selon ce même sondage.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.