50 ans de la mort de Martin Luther King : "La situation est pire aujourd'hui qu'à son époque"

Le 6 avril 1968, le pasteur Martin Luther King, militant de la non-violence et des droits pour les minorités noires, était assassiné. 50 ans après sa mort, sa fille Bernice King revient sur la situation actuelle de la société américaine.

franceinfo

"La situation est pire aujourd'hui qu'à son époque". Ces mots sont de Bernice King, la fille de Martin Luther King. Et de poursuivre : "Aujourd'hui il continuerait sans doute sa campagne. On n'a pas éradiqué la pauvreté dans ce pays, et dans le monde. Et regardez autour de vous, lisez les statistiques... (...) Nous devons imaginer une société plus équitable sur le plan économique. Je pense que ce serait vraiment l'un de ses combats majeurs aujourd'hui".

"Ce racisme qui persiste dans la société américaine"

"Le second problème, honnêtement, c'est ce racisme systémique, institutionnalisé, ce racisme qui persiste dans la société américaine, explique Bernice King. Dans tous les aspects de la vie ici aux Etats-Unis, les noirs continuent à recevoir moins que les blancs. On leur refuse toujours un accès égal. Et donc il y a ce mouvement qui a débuté avec Black Lives Matter, pour qu'enfin cette nation prenne conscience que oui, les vies noires comptent". Et d'ajouter : "Les gens faisaient semblant de ne pas entendre, de ne pas voir et d'ignorer ce qui se passe dans leur propre pays. Ce mouvement a ouvert tellement de portes pour qu'enfin ça change".

Bernice King, la fille de Martin Luther King, le 2 avril 2018 à Memphis, lors de sa visite au musée national des droits civiques.
Bernice King, la fille de Martin Luther King, le 2 avril 2018 à Memphis, lors de sa visite au musée national des droits civiques. (JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)