Cet article date de plus de neuf ans.

Une peine d'intérêt général ou dix ans de prison pour Pistorius?

Reconnu coupable d'homicide involontaire en septembre dernier, le champion sud-africain a vécu ce vendredi la dernière journée de son procès. La peine sera connue mardi prochain.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Le 12 septembre dernier, Oscar Pistorius a été reconnu coupable d'homicide involontaire © MAXPPP)

 "Aucune punition ne peut être pire que ce qu'il a traversé depuis 18 mois. On l'a dénigré au point de faire de lui un tueur fou, un tueur de sang froid, et un tas de choses horribles". Ce vendredi, Barry Roux, l'avocat d''Oscar Pistorius a cherché à éviter à son client une peine de prison. "La douleur d'Oscar ne s'effacera jamais. Le traumatisme émotionnel est la pire punition ", il a "tout perdu "a-t-il martelé pendant que le champion sud-africain fondait en larmes.

A LIRE AUSSI ►►► Oscar Pistorius reconnu coupable d'homicide involontaire

Le procureur réclame un minimum de dix ans de prison ferme

Et après avoir rappelé le handicap d'Oscar Pistorius - sans péroné à la naissance, amputé des pieds à 11 mois, équipé de prothèses - il a appelé à une justice rendue avec "compassion" et "humanité". Et donc à une "peine utile à la société " pour un accusé qui veut "faire le bien autant que possible".  Un appel qui n'a pas été entendu par le procureur Gerrie Nel. Lui estime  que "la seule peine appropriée est une longue peine de prison".   Et que la "peine minimum qui serait satisfaisante pour la société est de dix ans de prison." La sentence sera rendue par la juge Thokozile Masipa le 21 octobre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.