Cet article date de plus de cinq ans.

Un laboratoire français au secours des koalas australiens

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Un laboratoire français au secours des koalas australiens
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le laboratoire CEVA de Libourne (Gironde) a donné son accord pour relancer la production du seul médicament capable de soigner l'animal. Les explications de France 3.

Les soigneurs du zoo de Brisbane (Australie) sont unanimes, leurs koalas vont mieux. La moitié de la population sauvage de celui que l'on appelle le paresseux australien est touchée par une maladie sexuellement transmissible aux conséquences dramatiques : infertilité, cécité oculaire, avec même des cas mortels. Les koalas sont victimes du chlamydia et doivent leur salut à un médicament français, le chloramphénicol autrefois produit dans le laboratoire CEVA de Libourne (Gironde).

Une pilule miracle

Ce médicament n'était plus fabriqué depuis 2014. Avec l'accord du laboratoire français, les Australiens ont relancé sa production avec des résultats spectaculaires. La nouvelle a fait tache d'huile puisque plusieurs parcs animaliers de la région ont commandé la pilule miracle pour sauver leurs koalas atteints par la maladie. C'est bien une molécule française qui a sauvé un des emblèmes de l'Australie.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.