Un faux pilote de la Rochelle arrêté dans le cockpit d'un avion à Philadelphie

Un homme de 61 ans s'est fait interpeller mercredi soir à Philadelphie, aux États-Unis, alors qu'il se faisait passer pour un pilote d'Air France et venait à ce titre de prendre place dans le cockpit d'un appareil d'US Airways. Le Quai d'Orsay n'a pas confirmé son identité, mais ses anciens voisins de la Rochelle l'ont reconnu.

(Eduardo Munoz Reuters)

Un bon vivant, qui n'a pas les pieds sur terre et aime les farces. C'est ainsi que ses anciens voisins du quartier Lafond de La Rochelle décrivent Philippe Jernnard, l'homme inculpé mercredi à Philadelphie pour "usage de faux, usurpation d'identité et entrée illégale dans une zone interdite", à savoir le cockpit d'un appareil de l'US Airways sur le point de décoller. 

L'homme portait apparemment "ce qui ressemblait à un uniforme de pilote de ligne ", à savoir une chemise avec un logo d'Air France et une veste noire à épaulette et un badge, "un faux, plus que grossier, n'ayant aucune similarité avec les Crew Member Certificate d'Air France ", a réagi la compagnie française. Pourtant, ça lui a suffi pour s'asseoir sur le siège repliable situé derrière le pilote. Une astuce digne du film Arrête-moi si tu peux , selon CNN.

"Farce" ou intentions criminelles ?

L'imposture cependant n'a pas duré longtemps. Avant de mettre les gaz, les membres d'équipage, intrigués, ont quand même réclamé ses papiers. Il n'en avait pas. Ils l'ont donc évacué de l'avion manu militari et remis à la police. 

La police américaine doit maintenant tenter de comprendre ses motivations. Plaisanterie ou projet criminel ? La première option semble la plus crédible. L'homme aurait tenté d'obtenir d'abord une place en classe bussiness, selon la presse américaine. Mais les autorités américaines risquent de peu goûter la "supercherie". Elles sont particulièrement sévères quand il s'agit de sécurité aérienne depuis le 11 septembre 2001. Philippe Jernnard a donc été placé en détention provisoire et sa caution fixée à un million de dollars. Il comparaîtra en audience préliminaire le 5 avril prochain.