Cet article date de plus de dix ans.

Un citoyen kazakh, apparemment déséquilibré, a été maîtrisé dimanche alors qu'il tentait de détourner un vol Rome-Paris

Valeriy Tolmacvhev, qui se trouvait dans un état de grande agitation, a menacé une hôtesse de l'avion de la compagnie Alitalia avec un petit couteau ou une lime à ongles.Il a affirmé avoir voulu détourner en vol l'appareil , avec 131 passagers à bord, vers Tripoli (Libye).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Policiers italiens à l'aéroport de Fiumicino à Rome (image d'archives) (AFP - ANDREAS SOLARO)

Valeriy Tolmacvhev, qui se trouvait dans un état de grande agitation, a menacé une hôtesse de l'avion de la compagnie Alitalia avec un petit couteau ou une lime à ongles.

Il a affirmé avoir voulu détourner en vol l'appareil , avec 131 passagers à bord, vers Tripoli (Libye).

L'homme, âgé de 48 ans, a été bloqué grâce à la réaction rapide de quatre stewards et passagers qui l'ont maîtrisé, profitant d'un moment d'inattention. Ils l'ont immobilisé de force sur le sol avant de le replacer sur son siège. Un médecin qui se trouvait à bord lui a administré un sédatif.

Selon des sources bien informées, l'agresseur, dont on ne connaît pas les motifs, est un conseiller de la délégation kazakhe près de l'UNESCO à Paris. Il n'avait pas réservé d'hôtel à Rome et n'avait pas d'adresse précise où se rendre dans la capitale italienne. Aux dires des enquêteurs italiens, il n'aurait pas d'antécédents judiciaires ni de liens avec des organisations terroristes.

L'hôtesse, traumatisée et légèrement commotionnée au cou, a été soignée sur place, à l'aéroport. Son état ne suscite pas d'inquiétude, a-t-on appris auprès d'Alitalia.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.