Turquie : l'élection municipale d'Istanbul annulée

Le président truc Erdogan a réussi à obtenir l'annulation de l'élection municipale d'Istanbul qu'il avait perdue il y a un mois. Cette décision suscite des interrogations et des manifestations de colère.

France 3

C'est devant les députés de son parti réuni au Parlement que Recep Tayip Erdogan a salué la décision mardi 7 mai du haut comité électoral. "Les élections ont été marquées par des abus commis de manière organisée", a déclaré le président turc mardi matin. Le 31 mars, le candidat de l'opposition remportait la mairie d'Istanbul avec 13 000 voix d'avance. Officiellement, le scrutin est invalidé au motif que dans certains bureaux de vote, les scrutateurs n'étaient pas des fonctionnaires.

Nouveau vote le 23 juin

En fait, le parti du président de la Turquie a multiplié les recours et les pressions pour obtenir l'annulation d'un résultat inacceptable pour Recep Tayyip Erdogan. Dès lundi soir, des centaines d'habitants ont manifesté pendant que le chef de l'opposition dénonçait violemment l'annulation du vote. Les 15 millions d'habitants d’Istanbul sont divisés. Ils vont devoir retourner aux urnes le 23 juin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président turc Recep Tayyip Erdogan sort de l\'isoloir, pendant les élections municipales, à Istanbul, le 31 mars 2019.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan sort de l'isoloir, pendant les élections municipales, à Istanbul, le 31 mars 2019. (BULENT KILIC / AFP)