Syrie : la Turquie lance son offensive en territoire kurde

La Turquie a lancé son offensive contre les forces kurdes mercredi 9 octobre en Syrie, malgré la menace de Washington.

FRANCE 2

Des bombardements intensifs sur plusieurs villes kurdes. Mercredi 9 octobre, la Turquie a commencé son offensive dans le nord-est de la Syrie. Les premiers habitants du territoire prennent la fuite et selon plusieurs sources, des milliers de civiles tenteraient de fuir les lieux bombardés. L'opération baptisée Source de paix a été justifiée par le président Erdogan sur Twitter : "Il faut empêcher la création d'un couloir de terreur au-delà de nos frontières".

Les Kurdes se sentent trahis par les Occidentaux

La Turquie estime que les Kurdes sont des terroristes et veut donc les repousser loin de ses frontières. Pour le moment, les bombardements sont concentrés entre deux villes. De leurs côtés, les Kurdes, qui ont aidé les Occidentaux dans la lutte contre Daech, se sentent trahis. Deux civils ont été tués lors de ces premiers raids. Les conflits en Syrie ont déjà causé la mort de 370 000 personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des civils fuient en pick-up la frontière turco-syrienne à Ras Al-Ain après l\'offensive turque, le 9 octobre 2019.
Des civils fuient en pick-up la frontière turco-syrienne à Ras Al-Ain après l'offensive turque, le 9 octobre 2019. (DELIL SOULEIMAN / AFP)