Méditerranée orientale : l'Allemagne appelle la Turquie à éviter toute "provocation"

La Turquie a renvoyé, lundi, un navire d'exploration dans la zone pour rechercher du gaz naturel.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Heiko Maas, le chef de la diplomatie allemande, à Berlin (Allemagne), le 7 octobre 2020. (MARKUS SCHREIBER / AP / AFP)

Au risque de raviver une crise avec la Grèce, la Turquie a renvoyé un navire d'exploration pour rechercher du gaz naturel. Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a appelé, mardi 13 octobre, la Turquie à "mettre fin au cycle de la détente et de la provocation" en Méditerranée orientale.

>> L'article à lire pour comprendre les tensions entre la Turquie, la Grèce et la France en Méditerranée orientale

"S'il devait effectivement y avoir de nouvelles explorations du gaz turc dans les zones maritimes les plus controversées de la Méditerranée orientale, ce serait un revers majeur pour les efforts de désescalade", a ajouté dans un communiqué le chef de la diplomatie. Il doit se rendre mardi en Grèce et à Chypre pour évoquer notamment ces tensions, qui seront au menu du sommet européen organisé jeudi et vendredi à Bruxelles.

"Ankara doit mettre fin au cycle de la détente et de la provocation si le gouvernement est intéressé par des pourparlers – comme il l'a assuré à plusieurs reprises", a déclaré le ministre dont le pays occupe actuellement la présidence tournante de l'Union européenne. Berlin demande encore à la Turquie "que la fenêtre de dialogue qui vient de s'ouvrir avec la Grèce ne se referme pas en raison de mesures unilatérales".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.