La "Marseillaise" sifflée en Turquie : Emmanuel Macron juge cela "inacceptable"

Juste avant le match de foot entre la Turquie et la France samedi 8 juin, la "Marseillaise" a été sifflée par le public turc.

L\'équipe française de football au moment de La Marseillaise avant le match contre la Turquie, le 8 juin 2019, à Konya.
L'équipe française de football au moment de La Marseillaise avant le match contre la Turquie, le 8 juin 2019, à Konya. (FRANCK FIFE / AFP)

Le président de la République, Emmanuel Macron, a jugé "inacceptable" le fait que la Marseillaise ait été sifflée par le public de Konya, samedi soir, à l'occasion du match de qualification pour l'Euro-2020 remporté par la Turquie 2 à 0, a appris franceinfo auprès de l'Elysée.

Emmanuel Macron s'est "ému" de cette bronca. Il l'a d'ailleurs fait savoir au président de la Fédération française Noël Le Graët. Et pour cause, ce dernier est le seul habilité à saisir l'UEFA ou le président de la Fédération turque de football pour demander un rappel à l'ordre. L'entourage du président de la République précise également que, dans ce dossier, Emmanuel Macron "ne pouvait pas laisser un symbole de la République se faire huer".

Samedi soir, les hommes de Didier Deschamps ont été aussi bien secoués par les joueurs turcs que par leurs supporters : les Bleus ont été conspués dès leur échauffement, la Marseillaise a ensuite été sifflée par une partie des 42 000 supporters. Enfin, pendant le match, les chants assourdissants ont participé de cette ambiance survoltée.