Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Turquie : la place Taksim bouclée par la police, des grévistes dans les rues d'Ankara

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Reuters et APTN
Article rédigé par
France Télévisions

La mobilisation se poursuit dans la capitale, alors que les forces de l'ordre ont vidé la  place stambouliote de ses manifestants. 

"Les policiers useront de tous les moyens qui leur sont conférés par la loi" contre les manifestants, a affirmé, lundi 17 juin, le vice-Premier ministre turc, Bülent Arinç. Le recours à l'armée est même envisagé par le gouvernement. La place Taksim d'Istanbul, vide de manifestants, est quadrillée par la police.

A Ankara, deux puissants syndicats ont lancé un appel à la grève générale. Un acte jugé "illégal" par le gouvernement.

Depuis le début de la contestation, le 31 mai, le gouvernement turc a eu recours à la police antiémeute pour réprimer les contestations à Istanbul et à Ankara. Dimanche, quelques heures après l'opération coup de poing visant à évacuer le parc Gezi à Istanbul, des unités de gendarmes avaient été déployées à l'entrée d'un des deux ponts enjambant le Bosphore, pour protéger la rive européenne de tout rassemblement de manifestants venant de la partie asiatique d'Istanbul.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Contestation en Turquie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.