Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Turquie : violents affrontements entre policiers et manifestants à Istanbul

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
EVN
Article rédigé par
France Télévisions

Les centaines de manifestants rassemblés autour de la place Taksim condamnent l'attitude du gouvernement, accusé de négligence dans l'accident minier de Soma.

La fièvre populaire n'est pas encore complètement retombée en Turquie après la catastrophe minière de Soma, qui a coûté la vie à 301 mineurs. De violents affrontements, qui ont opposé la police aux manifestants jeudi 22 mai à Istanbul, ont fait un blessé grave. La police a eu recours à des gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc et des canons à eau contre les contestataires, qui lançaient des cocktails Motolov.

Les autorités tentent de contrôler toute contestation

"Vous êtes des assassins", scandaient des centaines de manifestants rassemblés autour de la place Taksim. Ils condamnent l'attitude du gouvernement, accusé de négligence, dans l'accident minier. Les autorités turques tentent de contrôler tout mouvement contestataire, le Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, devant annoncer dans les jours prochains sa candidature à l'élection présidentielle. La police, sur le qui-vive, interdit tout rassemblement dans les grandes villes au moyen de barrages et d'arrestations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.