Cet article date de plus de huit ans.

Trois Israéliens poignardés, les deux agresseurs tués à Jérusalem

Deux Palestiniens originaires de Cisjordanie ont poignardé des passants mercredi à Jérusalem et ont tué l'un d'entre eux avant d'être abattus par la police. Un second Israélien est mort après avoir apparemment été touché par les tirs des forces de sécurité. L'attaque s'est déroulée devant la Porte de Jaffa, une des principales entrées de la vieille ville de Jérusalem.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Les deux assaillants palestiniens ont été abattus par la police © MaxPPP)

"Des femmes agents de la police des frontières ont vu des terroristes armés de couteaux en train de poignarder un homme" , a déclaré une porte-parole de la police. "Elles ont fait feu dans leur direction et les ont neutralisés" , précisant que les deux Palestiniens, originaires de Cisjordanie, avaient été tués.

Cette attaque ravive les craintes à la veille de Noël. Explications d'Etienne Monin

A LIRE AUSSI ►►► Jérusalem : l'idée de caméras sur l'esplanade des Mosquées inquiète

Un Israélien a succombé à ses blessures et un autre a été grièvement blessé à l'arme blanche. Une porte-parole du centre médical Shaare Zedek a précisé qu'un troisième Israélien, lui aussi décédé, avait été victime de blessures par balles. Il aurait été accidentellement abattu par la police.

A LIRE AUSSI ►►► Jérusalem : quatre attaques au couteau en une seule journée

21 Israéliens et un Américain sont morts depuis début octobre dans des attaques menées par des Palestiniens à l'arme blanche, par arme à feu, ou à la voiture-bélier. Les forces de sécurité israéliennes et des civils armés ont tué de leur côté 120 Palestiniens, dont 72 ont été décrits par les autorités comme des agresseurs. Les autres sont morts lors d'affrontements avec les forces de sécurité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.