Cet article date de plus de sept ans.

Un Tunisien soupçonné de recruter des jihadistes arrêté à Grenoble

Le ministère de l'Intérieur a pris un arrêté d'expulsion en urgence à l'encontre d'Ahmed B., un Tunisien de 28 ans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un Tunisien de 28 ans, soupçonné de recruter des jihadistes pour la Syrie, a été arrêté mardi 3 juin 2014 à Grenoble (Isère). (GOOGLE MAPS)

L'homme fait l'objet d'un arrêté d'expulsion du ministère de l'Intérieur. Un Tunisien de 28 ans, soupçonné de recruter des jihadistes pour la Syrie, a été arrêté mardi soir à Grenoble (Isère), a-t-on appris vendredi 6 juin de source policière, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Membre de la mouvance salafiste

Membre de la mouvance salafiste, Ahmed B. a été interpellé au Village olympique, un quartier sensible de la ville. Il est soupçonné d'avoir participé au recrutement de jeunes jihadistes qui étaient formés en Tunisie avant d'être envoyés en Syrie, pour y mener la guerre sainte.

Etabli en France depuis plusieurs années, le recruteur présumé aurait effectué plusieurs mois d'emprisonnement en Tunisie en raison de son engagement au sein de la mouvance salafiste. Il a été placé dans le centre de rétention administrative de Lyon (Rhône).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Lutte contre le terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.